Soiré « soupes » 2013

DSC07803

Africaine, gratinée, aux cèpes, aux chataignes, aux poivrons rouges…. ce sont environ 25 soupes qui s’offraient ce 2 février aux participants, dans une remarqable symphonie de couleurs, de goûts et d’odeurs.DSC07776

Et chacun de s’approcher pour lire les ingrédients (parfois étonnants), pour goûter prudemment (quelquefois) et souvent se précipiter pour dire aux voisins de ne surtout pas rater telle ou telle merveille… A tel point que les divers récipients, de toute forme, toute couleur et toute matière se trouvérent fort DSC07779vides quand la fin de la soirée fut venue !!!

Sylvette proposa un jeu d’écriture qui passionna la plupart des convives et les réjouit tous à la lecture des créations souvent très isnpirées.

Bref encore une soirée de fête, de convivialité et vivement la prochaine !!!

Soirées et apéro-lectures

La dernière soirée « FemmEs de… » : Etty Hillesum

DSC00349

On était venu ce soir-là à la Médiathèque pour le troisième volet de la série ″Femmes de… ″ après Louise Michel et Joséphine Baker. On était venu  parce que c’était Françoise et l’ACSC qui nous proposaient la soirée mais on ne savait pas trop (ou pas du tout) qui était cette femme, Etty Hillesum, dont on allait nous parler. La soirée fut superbe. La voix envoutante de Françoise racontant la vie de cette jeune fille juive d’une spiritualité hors normes était remarquablement et harmonieusement soutenue  par la harpe de Elena. Avec une complicité étonnante nos deux artistes ont réussi le pari de nous subjuguer pendant 90 minutes, au point qu’il fallut à plusieurs spectateurs quelques instants supplémentaires pour revenir à la réalité et partager le moment convivial qui suit toujours les manifestations de l’ACSC .

Merci au public (de Caux et souvent  de beaucoup plus loin) pour sa fidélité

Un grand merci aussi à Sylvette et  à Jean-Pierre qui se retrouvèrent bien seuls pour assumer les tâches matérielles

La série des ″ Femmes de… ″ est donc terminée ; on devrait retrouver avec la  saison prochaine le portrait de 3 hommes d’exception

Joséphine Baker

JB

La Médiathèque était presque trop petite pour accueillir tous ceux qui voulaient (re)découvrir Joséphine Baker.

Avec passion et émotion Françoise nous fit découvrir la petite noire née à Saint louis au milieu des conflits ségrégationnistes et des lynchages, puis l’artiste en herbe capable de tout pour réaliser son rêve d’être sur les planches…. jusqu’aux triomphes sur les scènes parisiennes et mondiales.

On fit connaissance avec les combats obstinés et acharnés pour l’égalité des droits des Noirs, au risque de compromettre sa carrière ; on suivit Joséphine dans un rôle qu’on ne lui connaissait pas, celui de la résistante au service du Général de Gaulle et de la France libre , l’artiste qui profitait de son succès pour collecter et  transmettre à Londres  des renseignements essentiels pour la suite de la guerre contre le nazisme.

L’aventure des Milandes et de la tribu arc en ciel est plus connue ; les 12 enfants de toutes races et toutes religions devaient pour Joséphine être le creuset d’une Fraternité de tous les Hommes ; on suivit la descente aux enfers de la famille Bouillon-Baker , et puis le retour triomphal de la chanteuse – danseuse – meneuse de revue.

Une très belle exposition était installée dans la salle grâce à une abondante documentation (et certains documents étaient des inédits) fournie par Martine, la filleule de Joséphine Baker qui était présente dans la salle et sans qui la soirée n’aurait jamais pu avoir lieu.

Pomarèdes, la canaille de Caux

C’est dans une salle superbement aménagée que se pressaient une cinquantaine de personnes pour (ré) entendre l’histoire de Pomarèdes, la canaille de Caux.

Sylvette et Françoise, alternant fort judicieusement les prises de parole, surent nous faire vivre les divers événements, les témoignages, les plaidories de l’avocat général ou de la défense. Soulignons le choix (difficile) des textes à garder, le rythme (parfait au dires de plusieurs spectateurs) des interventions. Le silence de la salle montrait l’attention de tous, même si le suspense n’avait pas de place.

Le soitien à la technique de Christine et de Jean-Paul contribue aussi à ce succès.
Prochaine lecture le 8 février avec Joséphine Baker.

DSC00266

DSC00268

Calligraphie

Après le succès obtenu en 2012 par le stage et l’exposition de calligraphie, l’ACSC  ouvre un atelier une fois par mois animé parFrançoise Carrère.

Rendez-vous le 14 janvier à 14 heures dans la salle de la Médiathèque

Participation : 10 € la séance ou 30€ les 5 séances prévues d’ici l’été

Arts plastiques

photo (1)

 

 

 

 

La section dessin en visite chez M. Denk :

photo (2)

photo (3)

 

 

Gymnastique

Ce fut ceratinement la première section de l’ACSC à sa création .

Les cours sont depuis de longues années assurés par Chantal qui allie la compétence professionnelle et l’esprit associatif.chantal

Actuellemnt Chantal assure des cours pour adultes seulement, cours de gymnastique classique et cours de gymnastique douce pour celles qui sont un peu moins jeunes.

Badminton

Le « petit dernier » à l’ACSC !!!

Créée en 2011 par quelques jeunes intéressés oar la pratique de ce sport, cette   DSC00171nouvelle section est animée par Martin. Pour l’onstant il s’agit de jouer ensemble, se faire plaisir… sans aucune envie de compétition.

Nous espérons  malgré tout que, prochainement, dan sl’esprit de convivialité du sport en milieu rural, ils se confronteront à d’autres équipe.

Tennis de table

Discipline emblématique de l’ACSC, la section tennis de table a connu toute sa gloire grace à Angel Benedicto qui, à l’époque jeune retraité venu habiter Caux, s’investit avec toute sa fougue et son enthousiasme dans l’initiation et l’entraînement des jeunes au tennis de table.

Grâce à « Papy Angel » nos jeunes ont, à l’époque,  parcouru tout le département, et même la région, à la conquête de tous les titres. L’ACSC participa même à une finale nationale avec ses « moins de 16 ans » et à 2 finales avec son équipe féminine.

Le temps a passé mais la passion d’Angel est toujours la même, et désormais dans la superbe Salle Secrétin, Angel anime une section d’adultes de tous âges où les plus de 80 ans ne sont pas les moins assidus. Et où la convivialité n’est pas un vain mot :

galette des rois Ping-Pong 004